juillet 25, 2021

Canada : plus de 750 tombes découvertes près d’un pensionnat autochtone

1 min read

Quelque 150 000 enfants natifs, métis et inuits ont été enrôlés de force jusque dans les années 1990 dans 139 de ces pensionnats à travers le pays, où ils ont été coupés de leurs familles, de leur langue et de leur culture.

Le Canada de nouveau sous le choc. Quelque 751 tombes anonymes ont été localisées sur le site d’un ancien pensionnat autochtone géré par l’Eglise catholique dans l’ouest du pays, moins d’un mois après la découverte des restes de 215 enfants près d’un autre établissement autochtone. La nation Cowessess de la province de Saskatchewan a annoncé, mercredi 23 juin, avoir fait « la découverte horrible et choquante de centaines de tombes non marquées » lors de fouilles sur le site de l’ancien pensionnat de Marieval, à environ 150 km à l’est de la capitale Regina. « Ce n’est pas une fosse commune, ce sont des tombes non identifiées », a précisé le chef de la nation.

Quelque 150 000 enfants natifs, métis et inuits ont été enrôlés de force jusque dans les années 1990 dans 139 de ces pensionnats à travers le pays, où ils ont été coupés de leurs familles, de leur langue et de leur culture. Nombre d’entre eux ont été soumis à des mauvais traitements ou à des violences sexuelles, et plus de 4 000 y ont trouvé la mort, selon une commission d’enquête qui avait conclu à un véritable « génocide culturel » de la part du Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.